Retourner au Blog

Le “jour du déménagement” dynamise Montréal et impacte le marché Airbnb

Certaines familles préfèrent séjourner temporairement dans un hébergement touristique pour effectuer leur changement d'adresse à leur rythme.

03/07/2024 - Montréal est en effervescence lors de la première semaine de juillet alors que la ville connaît une hausse des déménagements résidentiels qui s'étendent sur plusieurs jours. Les visiteurs, en particulier, observent la vue curieuse de meubles sur les trottoirs et de camions de déménagement partout. En plein été, avec un influx important de touristes, ces changements résidentiels influencent également le marché Airbnb, entraînant une augmentation des réservations de dernière minute.

Connu sous le nom de "jour du déménagement", ce phénomène annuel voit jusqu'à 70 000 personnes déménager à Montréal. De nombreux locataires en transition cherchent des logements temporaires, optant pour les Airbnbs jusqu'à ce que tous leurs biens soient installés dans leurs nouvelles maisons.

Cette tradition va-t-elle prendre fin ?

Cliquez ici pour en savoir plus sur pourquoi moins de personnes déménagent le jour du déménagement chaque année, selon CTV News.

Pour estimez le potentiel de revenu de vos propriétés avec TeamCHECKiN. Cliquez ici.

Un des facteurs contribuant à cette tendance des familles à louer des séjours de transition est le coût relativement abordable d'un Airbnb à Montréal. Le prix moyen d'une unité entière pour quatre personnes est de 248 $ par nuit, contre 284 $ à Toronto et 280 $ à Vancouver, selon AirDNA.

Malgré la grande visibilité des Airbnbs pendant cette période, ils ne représentent qu'une petite fraction du parc locatif total de Montréal. Selon Statistique Canada, la ville compte plus de 1,7 million d'unités de logement, dont 44 % sont louées. Cela équivaut à plus de 760 000 logements loués, avec seulement 5 900 annonces actives répertoriés sur Airbnb, soit environ 0,77 % du total des unités locatives.

Le pourcentage de la population déménageant de résidence a diminué, selon l'Institut de la statistique du Québec (ISQ). Cela suggère que plus de personnes restent plus longtemps dans la même résidence pour éviter les augmentations de loyer qui surviennent lorsqu'elles déménagent dans une nouvelle propriété sous un nouveau bail.

Pour les propriétaires dont les unités sont temporairement vacantes, il est essentiel de trouver rapidement de nouveaux locataires. Si les prix de location sont dépassés, cela peut être l'occasion de réévaluer et d'ajuster les tarifs de location. Le marché de la location à court terme tend à se stabiliser rapidement, suivant la tendance du mouvement touristique, car la plupart des gens emménagent immédiatement dans leurs nouvelles maisons après le déménagement.